GDPR : avantages et inconvénients !

Juin 29, 2017

Une étude a démontré que les entreprises dans le monde ne sont pas encore prêtes pour entrer en conformité au règlement général sur la protection des données qui doit entrer en vigueur dans moins d’un an.

À compter du 25 mai 2018, il faudra être en règle avec le nouveau règlement européen GDPR. L’étude menée auprès de 500 responsables informatiques d’entreprises réparties en Europe, en Amérique du Nord et aux Antilles-Guyane a révélé que trois quarts d’entre eux ne seront pas en mesure de respecter le délai de mise en conformité. Un peu plus de quatre sur dix (42%) déclarent au contraire que leur organisation va en faire une priorité.

Certains articles de ce nouveau règlement, tels que l’article 17 sur le droit à l’oubli, l’article 30 sur l‘enregistrement des activités de traitement ou encore l’article 32 qui parle de la sécurité du traitement sont majoritairement cités comme posant problème aux entreprises. La moitié des décideurs interrogés signale que leur organisation ne dispose pas actuellement d’un Digital Protection Officer (DPO) mais envisage d’en nommer un dans les 12 prochains mois avec une compétence principalement basée sur l’informatique.

Une évaluation de l’impact sur les données relative

Un constat mitigé, 59% des entreprises déclarent avoir effectué une évaluation d’impact sur les données, ou une vérification interne pour examiner qui a accès aux données contre 32% d’entres elles au cours des 12 derniers mois. Les évaluation faites ont révélé au moins une instance de politique d’accès aux données trop permissive.

Trois bénéfices ressortent majoritairement de ce nouveau règlement sur la protection des données :

  • Une meilleure protection des données
  • Une diminution des possibilités de transmission de données à des tiers
  • le droit à l’oubli

Des avantages relativement intéressant pour les consommateurs et les organisations.

Des avantages controversés

LES AVANTAGES

Bien que plus de 90% des entreprises prévoient qu’il y aura des bénéfices pour leur organisation, les avis restent partagés. Elles ont plus de mal à déterminer l’impact de l’intégration du Règlement Général sur la Protection des Données et les répercussions principalement citées sont :

  • La connaissance sur la localisation des données détenues (47%)
  • La réduction de la qualité des données (44%)
  • La conservation de données sous contrôle (40%)
  • L’avantage concurrentiel (60%)

LES INCONVÉNIENTS

La majorité des répondants estime cependant qu’il existe aussi des inconvénients avec la mise en place du GDPR et parlent de :

  • Augmentation des prix (44%), due aux amendes de non-conformité
  • Gêne pour les entreprises, les collectivités ou les administrations publiques (43%)
  • Plus de problèmes que de valeur pour les organisations (10%)
  • Complexification de l’activité (32%)

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Votre inscription a bien été enregistré

Share This